accueil.gif (2018 octets)

 

Les Élasmobranches (Sélaciens - Batoïdes et Chimères)

 

Galerie des requins fossiles

 

Batoïdes

 

Les Chimères

 

Requins de l'Auversien du Bassin Parisien (France)

 
Classification :
Embranchement Chordés
Classe Chondrichtyens
Sous-classe Elasmobranchiens

 

Qui sont ces animaux qui fascinent et effrayent tant de monde ?

Qui n'a pu eu l'appréhension de se trouver face à  un super prédateur des mers, qui constitue le plus souvent le haut de la
pyramide écologique marine.

Ces animaux sont apparus durant le Carbonifère (environ 350 Millions d'Années) dès le début, ils adoptent
déjà les caractéristiques communes à toutes les espèces (actuelles comprises), un véritable succès évolutif.

Ce sont des Poissons cartilagineux, contrairement aux Poissons osseux, leur squelette est constitué de cartilage, 
qui ne se conserve que de façon très exceptionnel dans les sédiments fossilifères, par contre leurs dents sont
très abondante et se conservent parfaitement.

Ces dernières poussent constamment durant la vie de l'animal, en moyenne ces animaux ont 5 files dentaires :

  + Deux en fonctions leurs servent dans la prédation.

  + Trois en remplacement des dents qui tombent durant la prédation ou naturellement.

De plus ces parties se conservent très bien, au point où certains sédiments en sont truffés, comme les Phosphates 
Nord Africains, les gisements des États-Unis, ou bien en France dans le Bassin Parisien et en Anjou-Touraine, 
ainsi que dans l'Hérault.

Quelques caractéristiques communes à toutes les espèces :

+ Peau râpeuse (constituée d'écailles invisibles dont la structure est identique aux dents)

+ Nombreuses dents (toujours remplacées après la perte de ces dernières)

+ Respiration branchiale

+ ossature non calcifiée mais cartilagineuse, les vertèbres peuvent en de rare cas se calcifier
dans les âges avancés d'un individus.

Les Requins sont particulièrement appréciés des amateurs de paléontologie, et utilisés par 
les professionnels en stratigraphie (datations des terrains géologiques).

Les dents sont donc très abondantes et souvent variées dans les espèces, par contre la détermination
de certaines espèces reste difficile, car basée uniquement sur des restes dentaires.

Les premiers requins connus en France durant le Carbonifère dans le Massif Central.

Les faunes modernes se mettent en place durant le Miocène il y a environ 15 Millions d'années.

Il existe des centaines d'espèces de Requins fossiles, et environ 350 espèces actuelles, sans compter
les Raies et les Chimères qui en rajoutent plus de 500 espèces les deux groupes réunis.

Il reste encore nombreuses espèces à découvrir dans les mers et océans.