La dentition chez les proboscidiens fossiles

 

Lors de leur apparition il y a environ 58 Millions d'années, les Proboscidiens possèdent des dents à couronne basse dite : Brachyodonte, dont les formes sont disposées en crêtes parallèles que l'on dit Lophodonte.

 

 

Au cours de leur évolution, la couronne va avoir tendance à s'élever, pour devenir comme sur les éléphants actuels Hypsodonte, c'est à dire haute.

Quant à la forme des crêtes elles restent parallèles, mais sous forme de nombreuses lamelles, leurs permettant d'avoir une excellente surface broyeuse.

Entre ces deux phases évolutives, au début de l'Ère Tertiaire, et à la fin du Quaternaire, c'est à dire de nos jours, différents essais évolutifs vont voir le jour.

Un groupe prospère que l'on nomme les Mastodontes, liés au fait que leur dents forment de petites collines (dents dites Bunodontes

voir ci-dessous :

 régime alimentaire composés de végétaux tendres), coloniseront l'Europe, l'Asie, l'Amérique du Nord et l'Afrique du Nord.

Les plus fameux représentant en seront les : Gomphotherium, Mastodonte, Platybelodon, Amebelodon.

Entre le Phosphatherium (58 Millions d'années) et les éléphants actuels, de longue phase de stase (la stase marque une stabilité ou peu de changement dans un groupe) reste importante, et ce n'est que sur de très longue période que l'on peut noter les tendances évolutives.