Mammouths - Proboscidiens fossiles

 

Phylogénie des Mammouths
 

Les Mammouths sont font parti des animaux les plus connus par le grand public.

Cependant, la connaissance que l'on en a est très souvent limitée à une seule espèce, la dernière connue sur Terre, l'Elephas primigenius.

Cet animal portait une toison rousse, et c'est d'ordinaire la représentation que l'on en a.

L'histoire pourrait s'arrêter à cette seule espèce, mais voila, ce sont des animaux très variés.

Il existe en fait de très nombreuses espèces, dont la plus ancienne est apparue en Afrique de l'Est, il y a environ 1,5 Millions d'années, et le dernier représentant semble s'être éteint d'après des découvertes récentes sur les îles Wrangel (Nord de la Sibérie), il y a seulement 
3 500 ans.

Les Mammouths sont donc constituée par une importante famille, dont de nombreux représentants ont pu coloniser une grande partie des continents depuis la fin du Pliocène, jusqu'à la fin du Pléistocène.

Les Mammouths, sont comme tous les vertébrés terrestres difficilement fossilisable en entier, mais heureusement les dents de Mammouths ont plusieurs avantages, elles sont assez récentes dans l'histoire de la Terre, elles sont grosses, et certaines bien conservable, grâce à leur émail très résistant.

Les dents nous permettent ainsi d'observer les différentes espèces, et surtout d'en effectuer la détermination, chaque espèce possédant des dents très caractéristiques les unes des autres.

On peut comme chez tous les autres Mammifères préciser un âge de l'animal, à partir de l'étude de certaines dents ou crânes.

Chez les Mammouths la dentition primitive comportait peu de lamelles, au cours de l'évolution le nombre de celle-ci augmenta régulièrement pour arriver à des nombres très important, caractérisant les formes les plus évoluée, étant celles qui pouvait mastiquer plus de végétaux sur une même surface.