accueil.gif (2018 octets)

 

Chéloniens 
(Tortues)

 

Origine des Chéloniens :

Apparus durant l'ère Secondaire, au Trias, l'un des plus ancien genre connu est Proganochelys d'Allemagne, reconstitution ci-dessous :

Ce groupe de reptiles connus une formidable ascension durant le Jurassique, notamment avec des formes marines, comme on en rencontre encore dans nos mers actuelles.

Le crâne des Chéloniens est Anapside (dépourvu d'ouvertures, hormis les yeux et les narines) :

La plus grande tortue vécue durant le Crétacé supérieur dans la mer intérieure du Kansas (États-Unis), elle se nomme Archelon avec une taille d'environ 4 mètres de longueur.

Squelette d'Archelon avec un homme pour montrer la taille de l'animal

Reconstitution d'une Archelon du Crétacé supérieur

 

Forme de tortue particulière, comme la tortue à corne Meiolania qui ont vécu de l'Oligocène à l'Holocène, dans les îles du Pacifique comme la nouvelle Calédonie.

Squelette reconstituée d'une de ces tortues que l'on nomme tortue à Corne en raison de leur excroissance sur le crâne, elle pouvait atteindre 130 cm de longueur.

 

Reconstitution de l'animal de son vivant

 

 

A l'heure actuelle ce groupe est encore très florissant et répandu dans les milieu continentaux (terrestres et aquatiques) et marins, dont certaines forment atteignent de grandes tailles, comme pour la Tortue Luth (la plus grande des sept espèces marines actuelles), soit 180 cm de long pour environ 500 kg.

 


Photo issue du blog : http://www.blog.fr/media/photo/tortue_luth/5579641

 

La plupart des espèces actuels sont de petites tailles (inférieure à 40 cm) et continentales (terrestres et ducilcole).

Certaines espèces actuelles sont de grande tailles comme les Tortues des Seychelles qui atteignent de grande tailles : 90 cm à 120 cm pour un poids de 150 a 300 kg.

 

Enfin de nombreux gisements de par le monde livrent régulièrement des fossiles de Tortues, complet ou fragmentaires, on peux citer des gisements célèbres comme les Badlands (USA), Cerin (France), Gisements de Chine du Hunan, mais aussi des bassins sédimentaires comme le Bassin parisien qui à donné de nombreux squelettes partiels ou plus rarement complet dans les niveaux de Gypse, permettant de comprendre l'histoire fossile de ce groupe.