accueil.gif (2018 octets)

 

Ichthyosauria
 

 


Ichthyosaure en train de manger une Ammonite
Illustration issue du blog : http://blog.everythingdinosaur.co.uk/

 

 

Origine des Ichthyosauria :

Ce groupe de reptiles marins est connu du Trias au Crétacé supérieur (durant toute l'ère Secondaire) avec une apogée au Jurassique, c'est un groupe exclusivement fossile.

Les différents représentant étaient exclusivement marins

Le nom d'Ichthyosauria signifie littéralement "poisson reptile"

Les formes les plus connus sont celles dont l'aspect externe à convergé vers les formes externes des actuels Dauphins, il s'agit d'une convergence évolutive l'une des plus connus, utilisée par certains pour nier l'évolution mais l'aspect externe ne fait pas tout, il faut se méfier des aspects externe et se baser sur l'anatomie complète de l'animal.

Les Ichthyosaures avaient une nageoire caudale verticale alors que chez les dauphins elle est horizontale.

Les membres propulseurs sont des palettes natatoires constituées de plusieurs os

Les yeux sont conçus pour résister à des pressions notamment chez l'Ophtalmosaurus

Les vertèbres des Ichthyosaures étaient des disques aplatis, le crâne est Diapside (deux ouvertures en plus des yeux et des fosses nasales).

La mandibule est typiquement reptilienne avec un prédentaire.

Enfin même si elle ne se fossilise pas il est fort probable que les Ichthysoaures  avaient une régulation corporelle de la température plus proche des groupes de reptiles que celles des Dauphins (mammifères endotherme).

La taille des Ichthyosaures étaient comprise entre 1 et 2  mètres pour des animaux comme le Mixosaurus :

 

Mixosaurus du Trias dont la taille n'excédait pas les 2 mètres

 

Jusqu'à 27 mètres (estimation) pour les Shonisaurus du Trias.

 

Silhouette d'un Shonisaurus du Trias environ 27 mètres de long pour un poids estimé à 200 tonnes !

La taille moyenne était de l'ordre de 3 à 5 mètres de long.

Leur alimentation est relativement bien connue, notamment par la régurgitation et certains contenus stomacaux retrouvés sur des squelettes préservés dans leur totalité, avec parfois comme dans les gisements Allemand de Holzmaden le contour de l'animal sous forme de dépôts carbonatés, les animaux se nourrissant le plus souvent de Belmnites (céphalopodes de l'ère Secondaire), et autres Céphalopodes (ammonites et nautiles) ainsi que de petits poissons.

Autre découverte émouvante et exceptionnelle celles des Stenoptérygius du site d'Holzmaden (Jurassique inférieur) avec le contour du corps sous forme de pellicule carbonatée (voir ci-dessou^)

 

 

Deux squelettes avec empreintes de peau du gisement d'Holzmaden (Allemagne)

Parmi les fossiles les plus connus et les plus spectaculaires, celles de la naissance de petits, mort durant la gestation ou lors de l'expulsion du petit déjà formé, indiquant au passage le mode de reproduction de certains genre.

On parle alors de viviparité :